Nettoyage par décapage : 3 gestes à faire

Le nettoyage de cheminée est une obligation pour toute maison qui en est équipée, qu’il s’agisse d’un bâtiment collectif ou d’une demeure privée. Les travaux nécessaires doivent être assurés par un professionnel, mais il est tout à fait envisageable de le faire soi-même à titre d’entretien. Voici quelques bons gestes à privilégier.

Quelles sont les astuces des pros pour décaper un foyer de cheminée ?

Décaper un foyer de cheminée demande un savoir-faire en la matière pour obtenir un résultat impeccable. Les professionnels adoptent une technique appropriée pour qu’aucun élément ne soit omis lors du nettoyage. Voici les astuces pour nettoyer une cheminée avant de passer à la saison froide ou après l’hiver !

Le ramonage du conduit de cheminée, la première étape du nettoyage

Décaper un foyer de cheminée est envisageable une fois que les préparatifs sont effectués. Pour ce faire, il est indispensable de protéger et d’humidifier les cendres tout en s’assurant que le feu est complètement éteint.
La fumisterie à Paris 18  propose une prestation complète avec ses professionnels pluridisciplinaires. Ils sont en mesure d’assurer l’installation et l’entretien de votre cheminée, que vous soyez un particulier, une société ou une collectivité. Ils réalisent tous les travaux du plus petit au plus grand, en commençant par le tubage de conduit de cheminée à la vérification d’étanchéité avec fumigène.

Votre fumisterie à Paris 18 respecte les normes qui gèrent le nettoyage, que la cheminée soit en céramique ou en terre cuite. Pour garantir la qualité des services et votre sécurité, l’entreprise n’utilise que des équipements de grande marque et travaille selon les règles de contrôle et de pose de cheminée.
Utiliser des produits chimiques pour nettoyer votre cheminée est fortement déconseillé, seul un professionnel en ramonage à Paris 18 peut le faire en cas de besoin. L’utilisation de cristaux de soude n’est privilégiée qu’en présence de suies difficiles à décaper. Il est essentiel de nettoyer les cheminées selon l’exigence de la loi, car un conduit mal entretenu peut provoquer des incendies ou des risques d’intoxication au monoxyde de carbone.
L’accompagnement d’un professionnel en décapage et ramonage de cheminée est vivement recommandé. D’ailleurs, leur intervention est une obligation et doit se faire en fonction de la région et des normes en vigueur.

outils_nettoyage_cheminee

Le nettoyage du foyer et du manteau, une phase à ne pas négliger

Le nettoyage avec un aspirateur est une étape importante pour assurer la longévité de la cheminée. Pour cela, l’utilisation d’un aspirateur permet de nettoyer en profondeur et d’enlever toutes traces de cendre.
Le matériel le plus efficace est la brosse humidifiée avec du vinaigre et de l’eau. Cette solution est radicale pour ôter les taches les plus tenaces. Cette technique permet d’avoir une cheminée flambant neuve, mais elle doit être répétée plusieurs fois pour garantir un résultat intéressant.
En ce qui concerne le manteau, les traces de suies doivent y être nettoyées en fonction du matériau avec lequel il est conçu. Le bicarbonate dilué dans de l’eau suffit amplement à redorer un manteau en pierre ou en brique.

Le nettoyage de la vitre et de la plaque de cheminée

Cette dernière étape consiste à enlever les traces de suies sur la vitre dans le but de bénéficier d’une magnifique vue sur les flammes. Il faut aussi nettoyer la plaque pour profiter au mieux de l’apport en chaleur.
Pour le nettoyage de la vitre, il est envisageable d’utiliser des produits détachants ou même des cendres venant de la cheminée. Elles permettent de redonner une brillance sans égale au vitrage de ce système de chauffage.
Pour la plaque, l’utilisation d’un tampon abrasif est recommandée pour enlever les rouilles. On l’enduit ensuite d’huile et la laisser reposer au moins 2 jours avant de l’essuyer avec un chiffon et du graphite en poudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *